Le système touche à sa fin selon Jean Charles Moïse

spot_img

Le système touche à sa fin. C’est ce qu’affirme Jean Charles Moïse, le secrétaire général du parti «pitit Dessalines», dans une conférence de presse à l’hôtel le plaza, ce mardi 20 octobre 2020. L’opposant farouche du régime en place profite pour annoncer une mobilisation générale le 17 et 18 novembre prochain devant aboutir à l’Ambassade Américaine.

Malgré une situation incontrôlable au sein de l’opposition, Jean Charles Moïse semble continuer sur sa lignée. Il avoue, dans une conférence, avoir dévié le plan de l’Ambassade Américaine visant à régénérer ce système en place en partageant le gouvernement avec des membres de l’opposition afin de rallonger le mandat de Jovenel Moïse jusqu’en 2022. Ce plan devié, a en croire l’ancien parlementaire, confirme la fin de ce système.

Concernant les personnes qui se réclament de l’opposition qui l’attaque, Jean Charles Moïse souligne qu’ils sont délégués par le pouvoir. « politiquement ce sont des mort-nés qui n’ont pas la voix au chapitre qui cherchent à se reconstruire », c’est ce qui explique l’échec de ce système, a relaté le natif du Nord. Il s’en prend à l’ancienne sénatrice qui l’attaquait en la traitant de « dayila kòn siye ».

Le leader de « pitit Dessalines » invite la population à gagner les rues les 17 et 18 novembres prochains jusqu’à l’Ambassade des Etats-Unis pour envoyer un message clair à la communauté internationale et exiger le départ du président Jovenel Moïse.

Actualité Newshttps://actualitenews.org
Voué aux grands reportages, à l’analyse et à la réflexion, Actualité News est un magazine d’affaires publiques en Haiti et l’une des grandes publications de l’information en Haiti.

Derniers articles

Related articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

error: Le contenu est protégé !!