L’Association Professionnelle des Magistrats (APM), dans une note de presse, soutient la grève des greffiers des 18 juridictions du pays qui réclament de meilleures conditions de travail et une augmentation salariale.

Dans une note de presse portant la signature du président, le juge Wando Sainvilier, l’Association Professionnelle des Magistrats (APM), soutient la grève des greffiers des 18 juridictions du pays qui réclament de meilleures conditions de travail et une augmentation salariale.

Dans cette note, l’APM souligne le non respect de l’accord conclu en date du 03 novembre 2017, visant à doter les greffiers d’un Statut particulier, à augmenter leur salaire et les doter d’une carte de débit avec des frais acceptables, à organiser des formations continues à leur profit via l’Ecole de la Magistrature (EMA).

- Advertisement -

L’APM exhorte ces greffiers à poursuivre leur mouvement avec détermination pour une pleine et entière application de cet accord conclu entre le ministère de la Justice, l’Association Nationale des Greffiers haïtiens (ANAG) et le Syndicat des Greffiers d’Haïti (SYGH).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici