Haïti/salaire minimum : Les ouvriers ne semblent pas vouloir céder malgré les répressions policières

Actualité News
2 mins Lire

Malgré les répressions policières lors des derniers mouvements des ouvriers de la sous-traitance, ils sont de nouveau dans les rues ce jeudi 17 février 2022, une deuxième fois pour cette semaine, en vue de continuer à exiger 1500 gourdes comme salaire de base.

De la Société Nationale des Parcs industriels (SONAPI), considérée comme point de départ, ils tiennent la route de l’aéroport pour ensuite emprunter la voie menant au Ministère des Affaires Sociales et du Travail (MAST) en passant par l’avenue Martin Luther King, Bois-Verna, Kafou Tifou. Objectif: exprimer leur revendication par devant ce ministère sis à l’avenue Charles Summer. Un truck sound les accompagne le long du parcours. Au rythme d’un animateur sur le truck, les manifestants reprennent « mare yo, mare yo » pour créer de l’ambiance dans la foule. Furieux, ils lancent des propos vexatoires à l’encontre des personnes qui font écran à leur revendication. » Depi yon moun pa vle 1500 goud la, mare l », martèlent-ils.

Des personnes en uniforme se réclamant de la Police nationale d’Haiti (PNH) ont tenté de disperser ces ouvriers au niveau de « kafou tifou » en faisant usage de gaz lacrymogène. Malgré ce comportement reprochable des agents de l’ordre, ils promettent de poursuivre la mobilisation jusqu’à satisfaction totale de leur revendication.

Lire

About Us

Voué aux grands reportages, à l’analyse et à la réflexion, Actualité News est un magazine d’affaires publiques haïtien d’actualité crée le 1er juin 2020, Ce média utilise le web pour former et informer (en créole et en français) son lectorat, à travers son site officiel, www.actualitenews.org.

@2020-2023 | Copyright Actualité News | Designed and Developed by INTNU.SA

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus