« Lòd demokratik », un parti politique fondé depuis le 17 avril 2019, a organisé son premier congrès ce jeudi 1er octobre 2020, à l’hôtel le plaza, au Champs de mars. L’ex parlementaire, Jean Renel Senatus, président de ce parti, veut prioriser un leadership capable. Il dit s’engager dans un véritable combat.

De nouvelles organisations politiques se forment ou commencent à refaire surface. Tel est le cas du parti dénommé « Lòd demokratik », fondé le 17 avril 2019. Ce parti a organisé son premier congrès ce jeudi 1er octobre 2020. L’ancien sénateur Jean Renel Senatus présente cette structure comme étant une structure qui a une vision certaine et sérieuse pour la famille, la justice, la sécurité et la bonne gouvernance.

- Advertisement -

Ce parti dirigé par l’ancien sénateur de l’Ouest, Jean Renel Senatus, dit s’engager dans un véritable combat. L’ancien député des Cayes-l’île à vache, Clauvy Robas et l’ancien ministre de la jeunesse et des sports Max Attys figurent dans la liste des dirigeants comme respectivement vice-président et secrétaire général.

Jean Renel Senatus en tant que président du parti, dénonce le non respect de la constitution constatés au niveau de l’administration publique. « à travers cette structure, l’ex parlementaire entend faire la promotion d’une Haïti nouvelle, où règne l’ordre et l’État de droit». Il a profité pour faire remarquer que l’heure n’est pas propice aux élections.

Le sénateur parle de l’’incompétence des dirigeants du pays qui ne planifient que la destruction de la famille par l’adoption d’une politique d’insécurité. Selon lui, ces dirigeants sont des incapables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici