Jean Charles Moïse continue d’exiger la baisse des prix des produits

spot_img

Jean Charles Moïse continue d’exiger une baisse plus significative des prix des produits sur le marché par rapport au prix enregistré actuellement. Le leader de la plateforme « pitit Dessalines » veut que les prix s’ajustent proportionnellement à la revalorisation de la gourde par rapport au dollar américain.

Comme disait Jean Charles Moïse, « la gourde qui continue à gagner en valeur au détriment du dollar américain est la résultante d’une bataille politique », cette revalorisation a donné droit à l’ancien parlementaire d’accorder un ultimatum de 15 jours aux entreprises locales pour réviser à la baisse les prix des produits de première nécessité. Ce délai déjà écoulé, le natif du nord insatisfait de la baisse, promet de donner une réponse aux importateurs.

L’ex maire de la commune de Milot, dans ses dires, souligne que la revue à la baisse de certains produits sur le marché local ne reflète pas son attente. De 125 gourdes pour un dollar américain à 65 gourdes, la baisse devrait être plus significative selon lui. Le candidat malheureux aux élections de 2015, à travers une conférence, veut que la baisse des produits soit proportionnelle à l’appréciation de la gourde par rapport au dollar.

M. Jean Charles, promet de déléguer des membres du parti « pitit Dessalines » d’aller visiter certaines entreprises qui vendent des produits importés afin de vérifier et comparer les prix fixés. L’ancien sénateur du département du nord demande à la population de continuer à mobiliser pour forcer Jean Baden Dubois, le gouverneur de la Banque de la République d’Haïti (BRH), à fixer au taux le plus bas possible, un dollar américain. Parallèlement, il demande le retrait du circulaire 114-2 qui exige le paiement des transferts internationaux en gourde.

Jean Charles Moïse profite de cette conférence pour s’en prendre à Jovenel Moïse, le président du pays, qui parte à l’offensive pour une éventuelle organisation des élections dans le pays en procédant à la formation du Conseil Electoral Provisoire (CEP). Selon le Secrétaire général du parti « pitit Dessalines », ce conseil formé ne respecte pas les prescrits constitutionnels. L’ancien sénateur promet de continuer de mener la lutte pour la libération du peuple haïtien.

Actualité Newshttps://actualitenews.org
Voué aux grands reportages, à l’analyse et à la réflexion, Actualité News est un magazine d’affaires publiques en Haiti et l’une des grandes publications de l’information en Haiti.

Derniers articles

Related articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

error: Le contenu est protégé !!