Entre le retour des gallons jaunes et l’ajustement des prix des produits pétroliers, à quoi pourrait-on s’attendre dans les prochains jours?

spot_img

La situation de crise sanitaire liée au coronavirus que vit actuellement le monde a fait chuter le prix du pétrole sur le marché international depuis plus de deux mois. Conformément à la loi de 1995 sur l’ajustement des prix des produits pétroliers sur le marché national, « Quand les prix augmentent sur le marché international ils vont suivre le même cours sur le marché, mais quand ils diminuent, l’État doit accepter de les revoir à la baisse ». Annoncé par le premier ministre, Joseph Jouthe, le réajustement des prix des produits pétroliers dans les pompes depuis plus d’un mois, Jusqu’à présent, les prix restent intact et le pays est en rupture de stock. A quoi doit-on s’attendre?

Depuis le début du mois de mai, l’état haïtien a repris l’importation des produits pétroliers. « Un appel d’offres a été lancé » selon le chef de la primature qui dit attendre l’arrivée d’une nouvelle cargaison de carburant pour pouvoir commencer avec l’application des nouveaux prix à la pompe.

Concernant l’appel d’offres, une compagnie indépendante l’a gagné et avait fait la promesse d’une livraison le 25 mai dernier. Ce qui représenterait la nouvelle cargaison de carburant pour pouvoir commencer au réajustement des prix dans les pompes.

De la parole, aucune action concrète n’est encore posée de la part de cette compagnie indépendante qui a gagné l’appel d’offre du gouvernement puisque la date prévue pour la première cargaison était le 25 mai 2020, on est aujourd’hui le 10 juin.

Le gouvernement, malgré le non respect de la compagnie du délai pour la livraison du bateau, n’a donné aucune explication. Selon les informations recueillies par le journal Actualité News, une compagnie « Bandari total Haïti SA » a écrit au ministère des finances au moins 3 lettres pour lui demander l’autorisation de placer une commande, la réponse est la suivante le pays peut attendre tandis que toutes les compagnies sont déjà en rupture de stock à l’exception de la Dinasa qui fait le rationnement, ce qui peut impliquer une rareté dans les prochains jours.

La compagnie indépendante nouvellement intégrée dans le système pour fournir au gouvernement haïtien les produits pétroliers semble être novice. Selon les dires, cette compagnie n’a pas de bateau pour faire livrer le produit en Haïti. Le doute reste planer sur bon nombre de compagnie locale en se demandant comment cette compagnie a pu gagner l’appel d’offre du gouvernement.

Signalons que le pays est en rupture de stock et l’État refuse d’autoriser les compagnies qualifiées de faire rentrer leur cargaison, à quoi pourrait-on s’attendre dans les prochains jours?

Actualité Newshttps://actualitenews.org
Voué aux grands reportages, à l’analyse et à la réflexion, Actualité News est un magazine d’affaires publiques en Haiti et l’une des grandes publications de l’information en Haiti.

Derniers articles

Related articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

error: Le contenu est protégé !!