Nice Simon entend faire respecter les normes de construction dans la commune de Tabarre

711

Passant de élue à agent exécutif intérimaire au terme de son mandat, Nice Simon, la maire de la commune de Tabarre plaide pour le respect des normes de construction dans la commune. Accompagnée des agents de l’ordre, de son directeur au service juridique, la maire a visité « Carrefour Rita » pour attirer l’attention de la population sur un mur récemment construit sur le canal « Béthel » situé entre les Carrefours Rita et Fleuriot.

Toujours impraticable même après la tombée de précipitations minimalement abondantes, « Carrefour Rita », intersection très fréquentée rendant dans plusieurs zones avoisinantes de la commune de Tabarre, pose toujours problème. Cette difficulté, déjà liée à la mauvaise canalisation, préoccupe le cartel municipal de cette commune. Ce vendredi 14 août 2020, sous l’oeil des caméras de plusieurs journalistes, dont l’un des reporters du quotidien Actualité News, la maire principale de Tabarre a attiré l’attention des habitants de ladite commune sur une construction d’un mur qui peut aggraver la situation au moment des pluies.

Cette construction préalablement interdite par la Mairie avant même la fin des mandats des cartels municipaux du pays afin d’empêcher une aggravation de la situation à chaque pluie, a été reprise au moment du trouble politique, à en croire la maire principale qui regrette que cette construction soit l’œuvre de certaines autorités politiques du pays.

La construction de ce mur est non seulement un outil qui n’est pas au bénéfice de la population, mais aussi, elle empêche la poursuite des travaux de réparation et de curage du Canal « Béthel », un projet financé par l’Agence des Etats-Unis pour le Développement International (USAID). Toutefois, la maire reconnait l’importance de la construction de cette entreprise dans la commune pour la création d’emploie.

Plus loin, Nice Simon, qui avait parlé d’interdiction formelle qui a été faite aux propriétaires de ce centre commercial, ils ont attendu la fin du mandat constitutionnel du Conseil Municipal de la commune pour relancer les travaux de construction. La maire accuse les propriétaires d’avoir utilisé un groupe d’individus pour créer de la panique dans la zone avec des tirs, des jets de pierre.

Selon le directeur juridique de la mairie, la direction juridique de la mairie a fait une demande formelle, il y a environ 4 mois, en écrivant à la direction de ce centre commercial dans le but de créér une harmonisation afin de protéger l’esthétique de la commune tout en respectant les normes de la bonne construction.

La maire, au terme de cette visite, dit souhaiter faire de son mieux pour faire respecter la modalité de construction dans la commune. Elle demande à la population de gérer les canaux de la commune tout en rassurant qu’elle va démolir ce mur après des processus légaux pour une meilleure circulation de l’eau de ruissellement au moment des pluies afin d’empêcher l’innondation dans la commune.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici