lundi, juin 17, 2024
13.7 C
Londres
No menu items!

Le parti politique MAPOU questionne le rôle du gouvernement et de l’international dans le pays

- La suite après la publicité -
Note de Presse Parti politique Mouvement Avisé des Patriotes Organisés pour l’Unité (MAPOU)

Note de presse

Le parti politique Mouvement Avisé des Patriotes Organisés pour l’Unité (MAPOU) est très préoccupé par la situation actuelle du pays, l’avenir du peuple et se questionne sur le rôle du gouvernement.

Pratiquement deux ans depuis que ce gouvernement de facto avec en tête, un despote qui gouverne en complicité avec l’international, s’installe. Résultat : une équation produit nul.

En effet, il y a plus de territoire perdu[1] pendant ces deux dernières années que d’habitude et proportionnellement, on assiste à une augmentation de la violence. Cette violence persiste et il n y a toujours pas de solution malgré les accords, désaccords, fusions, forums, dialogues…

Ainsi, MAPOU se demande encore de l’importance du Forum du Haut Conseil de Transition (HCT) sur la sécurité nationale organisé les 23 et 24 mai derniers ; du dialogue inter-haïtien initié par les dirigeants de la CARICOM en terre Jamaïcaine. Serait-ce pour continuer de partager le pouvoir ?

Il est important de souligner que les négociations entre les Haïtiens sous l’égide des pays occidentaux ne mèneront à rien, car ce sont eux-mêmes qui alimentent la déstabilisation à leur propre avantage. Les discussions et accords qui en résultent ne sont que des façades sans réelles avancées pour le peuple haïtien.

Il est tout aussi important de souligner que la mission de l’ONU dans le pays est souvent inefficace et peut être considérée comme une perte de temps. Cette mission poursuit leurs propres agendas et intérêts dans le contexte haïtien. Les solutions proposées ne correspondent pas nécessairement aux véritables besoins et aspirations du peuple haïtien.

Dans cette situation complexe, le parti MAPOU encourage plutôt le peuple haïtien à rester vigilant et à prendre les mesures nécessaires pour défendre ses intérêts. Il est primordial de reconnaître que personne ne viendra spontanément résoudre les problèmes d’Haïti, et que la population doit être unie dans le but d’apporter un réel changement. Les Haïtiens doivent se mobiliser et agir en faveur de leurs propres intérêts, en cherchant des solutions internes et en favorisant l’unité pour construire une nouvelle voie vers un avenir meilleur.


[1] Territoire perdu est une expression utilisée par une ministre du gouvernement pour qualifier les zones où les bandits font la loi

- Publicité -

Hot this week

Les 9 grands faux pas de Joseph JOUTHE et une mission accomplie

Un Premier Ministre en pleine confusion de sa tâche,...

Kisa lasante a ye ?

Lasante se richès men richès pa ka achte lasante...

Lancement «Ayiti 20 sur 20» : Environ 5000 arbres ont été mis en terre par OVFJ et BJA à Kenscoff

l'Òganizasyon Vizyon Fòs Jenès (OVFJ) et Bakòp Jenès Ayiti...

Pourquoi l’Université en Haïti ne s’engage pas vraiment dans les luttes pour le changement social

Dans tous les pays du monde, l'Université demeure une...

André Michel annonce la reprise de la mobilisation dans le pays avec d’autres stratégies

Dans ce contexte troublé avec une population qui s'apprête...

FORCES fait réjouir les mamans pour une 5ème fois.

La Fédération des Organisations Rêvée et Conscientisées pour Edifier...

Ariel Henry démissionne de son poste de chef du gouvernement

Selon Recteurs, La démission d'Henry intervient après que les...

Haïti-crise: Nayib Bukele est partant pour résoudre le problème de gangs

Depuis plus d’une semaine, on assiste à une augmentation...

Ariel Henry est déclaré “persona non grata” en République Dominicaine

Ariel Henry n’est pas le bienvenu en République Dominicaine...
spot_img

Related Articles

Popular Categories

spot_imgspot_img