Retour sur une journée de tensions à Port-au-Prince

spot_img

Dès l’aube, une situation de tension régnait dans la capitale haïtienne, Port-au-Prince, ce mercredi 17 mars 2021. Des tirs sporadiques résonnaient dans plusieurs quartiers de la capitale. Des artères de plusieurs zones étaient bloquées par des pneus enflammés.

Au niveau de Delmas notamment à Delmas 29, 32, sur la Route de l’Aéroport, Gérald Bataille… on recensait des barricades de pneus enflammés sur la chaussée. Les élèves en route pour l’école, étaient obligés de faire volte-face. La majorité des entreprises notamment sur la route de Delmas ont dû fermé leur porte.

Des personnes armées qui se réclament de la Police Nationale d’Haïti (PNH) régroupées au sein du groupe « fantom 509 » accompagnées de la population ont été pris d’assaut le commissariat de Delmas 33 pour réclamer la libération de leurs frères d’armes incarcérés dans ce centre. Ces policiers, au nombre de 4, ont été arrêtés le 21 janvier 2021.

Après maintes tentatives et sous l’animation de la population qui clamait Jovenel Moïse et Léon Charles, les responsables de ce commissariat, incapable de résister, ont libéré ces policiers.

Au terme de cette journée très mouvementée, on a assisté à une scène d’incendie et de pillage à « Universal Motors » situé sur la route de l’aéroport. Certains véhicules partent en fumés, d’autres ont été volés par des protestataires.

Derniers articles

Related articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

error: Le contenu est protégé !!