Qualifié de groupe criminel, les « fantom 509 » sont révoqués de la PNH

spot_img

Après la situation de tension due au mouvement de protestation des « fantom 509 » qui régnait sur la capitale le 22 mars dernier et a couté la vie d’au moins un policier, le Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti, Léon Charles, dans une note datée du 22 mars 2021, annonce le renvoi immédiat de l’institution, des policiers identifiés comme membres de ce groupe.

Ce groupe de « fantom 509 » qui se réclament de la PNH, est qualifié de « groupe criminel » selon la note émanant de la Direction générale de la PNH. Les membres qui y sont adhérés sont renvoyés. « La Police Nationale d’Haïti annonce le renvoi immédiat de l’institution, des policiers identifiés à fantom 509 et procèdera à l’arrestation, pour usurpation de titre, de tous ceux qui continuent de porter l’uniforme de la PNH, après leur révocation », peut-on lire dans cette note.

Tout en dénonçant l’assassinat du policier Pierre Mystal Richard et la blessure par balle d’un autre agent, à l’angle de Delmas 31 et la route de Delmas, le lundi 22 mars 2021, au cours de la manifestation de ce groupe, La direction générale de la PNH affirme la mise en exécution des menaces proférées dans la presse par son coordonnateur, Jean Elder Lundi. Des poursuites judiciaires seront entamées contre les membres de ce groupe, poursuit la note.

Par ailleurs, la Direction Générale de la PNH adresse ses sympathies aux parents de Pierre Mystal Richard et promet de les accompagner.

Derniers articles

Related articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

error: Le contenu est protégé !!