Processus de dialogue : Religions pour la paix voulant jouer le rôle de médiateur se retire

spot_img

La plateforme religions pour la paix annonce avoir abandonné le processus de dialogue, ce, visant à trouver une issue à la crise qui ronge le pays depuis des lustres qu’elle tentait d’initier entre le pouvoir et les partis de l’opposition.

La crise socio-politique perdure encore dans le pays. Religions pour la paix qui se veut être le médiateur pour parvenir à une solution pacifique, s’est finalement retirée, selon une note de presse en date du 12 avril 2021 portant la signature du pasteur Clément Joseph, secrétaire général de cette structure.

Par la présente, la plateforme interreligieuse Religions pour la Paix, Haïti (RPPH) vous remercie pour votre intérêt et votre solidarité au processus de paix initié depuis le mois dernier en vue de trouver une solution pacifique à la crise que vit Haïti. Elle en profite pour exprimer sa gratitude à l’égard des partis et regroupements politiques qui avaient sollicité ses bons offices pour ce processus de dialogue et de paix », lit-on dans ce communiqué.

« Cependant, après l’évaluation de la situation telle qu’elle s’est développée durant ces derniers jours, RPPH estime que le moindre mal pour la plateforme est de se retirer de ce processus tout en gardant l’espoir de pouvoir continuer à servir le pays autrement » poursuit cette note.

Toutefois, la plateforme interreligieuse Religions Pour la Paix, Haïti (RPPH) promet de rester disposée à encourager toute autre initiative de dialogue qui tend vers une solution pacifique de cette crise.

Derniers articles

Related articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

error: Le contenu est protégé !!