lundi, juillet 22, 2024
19.4 C
Londres
No menu items!

Lorvenson Larose, lauréat du prix meilleur essai francophone en communication de l’Université d’Ottawa

- Publicité -

C’est ce qu’a annoncé les membres du jury de ce concours lors d’une conférence des anciens en communication, lundi 20 mars.

C’est le concerné qui a relayé la nouvelle. Licencié en communication sociale à la Faculté des Sciences Humaines (FASCH) de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH), M. Larose actuel étudiant du deuxième cycle de l’Université d’Ottawa, est couronné lauréat du prix meilleur essai francophone de cette université, confie-t-il à notre rédaction. Ce prix de meilleur essai est un prix d’excellence en dissertation et en mobilisation des connaissances créé par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada. Il est attribué aux meilleurs projets de mobilisation des connaissances (MdC) présentés par des étudiantes et étudiants inscrits à un programme d’études supérieures du Département de communication.

L’ancien Faschelois soutient que ce concours est un projet à plusieurs niveaux qui comprend tout type de présentation réalisée durant les deux dernières années universitaires (balado, vidéo, document graphique, etc.) dans le cadre d’un cours offert par le Département de communication de l’Université d’Ottawa. « L’impact des bots de Twitter sur la croissance de l’astroturfing orchestré aux élections françaises de 2022 par l’équipe d’Eric Zemmour qui m’a valu le titre de lauréat, était un essai réalisé dans le cadre d’un cours autour du thème « Innnovation, Intelligence Artificielle, Désordre Informationnel (Astroturfing)« , nous a-t-il indiqué.

Pour être admissible au concours du prix meilleur essai francophone de l’Université d’Ottawa, l’étudiant doit, d’une part, inscrit à un programme de licence, maîtrise ou doctorat du Département de communication de la Faculté des arts de ladite université et présenter, d’autre part, un projet de mobilisation des connaissances réalisé durant les deux dernières années universitaires. Ce projet doit être déjà été soumis dans le cadre d’un programme offert par le Département de communication ou a été créé dans le cadre d’un projet de recherche.

Lorvenson Larose a intégré le deuxième cycle de l’Université d’Ottawa en automne 2021 où il a commencé, à distance, à peaufiner ses études en communication, plus précisément en communication organisationnelle. Il a finalement laissé le pays en février 2022 pour continuer son aventure. Comme le programme de deuxième cycle d’études comprend les programmes sanctionnés par un grade de maîtrise, qui requiert habituellement deux ans d’études, M. Larose sera bientôt diplômé comme maître en communication organisationnelle.

- Publicité -

Bref info

Les 9 grands faux pas de Joseph JOUTHE et une mission accomplie

Un Premier Ministre en pleine confusion de sa tâche,...

Kisa lasante a ye ?

Lasante se richès men richès pa ka achte lasante...

Lancement «Ayiti 20 sur 20» : Environ 5000 arbres ont été mis en terre par OVFJ et BJA à Kenscoff

l'Òganizasyon Vizyon Fòs Jenès (OVFJ) et Bakòp Jenès Ayiti...

Pourquoi l’Université en Haïti ne s’engage pas vraiment dans les luttes pour le changement social

Dans tous les pays du monde, l'Université demeure une...

André Michel annonce la reprise de la mobilisation dans le pays avec d’autres stratégies

Dans ce contexte troublé avec une population qui s'apprête...

FORCES fait réjouir les mamans pour une 5ème fois.

La Fédération des Organisations Rêvée et Conscientisées pour Edifier...

Ariel Henry démissionne de son poste de chef du gouvernement

Selon Recteurs, La démission d'Henry intervient après que les...

Haïti-crise: Nayib Bukele est partant pour résoudre le problème de gangs

Depuis plus d’une semaine, on assiste à une augmentation...

Ariel Henry est déclaré “persona non grata” en République Dominicaine

Ariel Henry n’est pas le bienvenu en République Dominicaine...

Articles Liés

Catégories populaires