L’exploitation de l’instinct d’un peuple désenchanté

spot_img

Traditionnellement, le 17 octobre de chaque année est réservé à la commémoration de la mort du fondateur de la patrie, Jean Jacques Dessalines, depuis 1845. Fervent défenseur de la race noire, il a été assassiné le 17 octobre 1806, au Pont-Rouge. Dès lors, le pays semble submerger dans le désespoir d’un éventuel changement.

Depuis l’ascension de Jovenel Moïse au pouvoir contesté dès son élection, cette journée de commémoration ne se passe pas comme à l’ordinaire. Les opposants se mobilisent toujours pour manifester contre le gouvernement. Ceci est tellement vrai, l’an dernier, le président avait beaucoup de difficultés, à cause des mouvements de protestation, même pour se rendre à son bureau au Palais national.

Cette année, en prélude de cette commémoration, plusieurs partis regroupés au sein de la « direction politique de l’opposition » lancent le mouvement anti-gouvernementale pour ce samedi 17 octobre. Ils parlent d’un objectif commun, le renversement du gouvernement et la mise en place des préparatifs pour un gouvernement de transition.

Avec ce que prône les partis de l’opposition réunis au sein de cette structure, ils cherchent à exploiter l’instinct du peuple désenchanté causé par ce gouvernement. Quant au pouvoir, le chef d’Etat ne connait pas vraiment son rôle. Etant que régimes démocratiques, il n y a pas de séparation des pouvoirs. Le président comme seul chef, prend le contrôle et fait tout, sauf des choses concrètes qui peuvent contribuer à la bonne marche des institutions pour méner le pays à bon port.

La preuve en est grande, on assiste à une augmentation d’actes de criminalité par des groupes armés ayant le support de l’État. Des membres de l’administration publique impliqué dans la dilapidation des fonds petrocaribe. De nombreux massacres dans les quartiers populaires ont été enregistrés. Un gouvernement qui travaille au détriment de la population pour plaire à la communauté internationale.

Partant de la vocation de Dessalines qu’on commémore son 214ème année d’assassinat, il luttait pour combattre, dénoncer l’exploitation et la répression afin de parvenir à construire un État indépendant.

Face à cette volonté manifeste de construire cet État indépendant, inclusif, garant du bien-être collectif prôné par Dessalines, le peuple croit toujours en un changement véritable. Assoifé de ce changement, certains politiciens prend le malin plaisir à cet instinct pour tirer leur profit.

Actualité Newshttps://actualitenews.org
Voué aux grands reportages, à l’analyse et à la réflexion, Actualité News est un magazine d’affaires publiques en Haiti et l’une des grandes publications de l’information en Haiti.

Derniers articles

Related articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

error: Le contenu est protégé !!