La Chine rompt un accord économique avec l’Australie

spot_img

La Chine a annoncé la rupture partielle de sa coopération économique avec l’Australie ce jeudi 5 mai en raison de vives tensions avec Canberra ayant la volonté de révoquer un accord concernant les nouvelles routes de la soie.

Pékin a décidé de rompre indéfiniment le « dialogue économique stratégique sino-australien » et « toutes les activités », selon un communiqué de l’agence de planification chinoise.

« L’Australie cherche à perturber les échanges et coopération normaux avec la Chine par une mentalité de guerre froide et de discrimination idéologique », a affirmé l’agence chinoise.

De l’autre côté, le ministre australien du commerce, Dan Tehan, a jugé « décevante » la décision de la Chine à rompre une partie de sa coopération avec l’Australie. Il profite également à affirmer que Canberra est ouvert au dialogue malgré les vives tensions.

« Le dialogue économique stratégique sino-australien qui a gelé était un forum important permettant aux deux pays de travailler sur diverses questions, mais aucune discussion dans ce cadre n’avait eu lieu depuis 2014 », a lâché Dan Tehan.

Ce projet de la route de soie lancé en 2013 par le président chinois Xi Jinping vise à améliorer les échanges commerciaux entre l’Asie, l’Europe, l’Afrique et même au delà par la construction de ports, de voies ferrées, d’aéroports ou de parc industriels. Pékin a dénoncé cette mesure provocatrice prise par Canberra.

Les tensions entre ces deux pays s’accroît depuis 2018 à cause d’un ensemble de conflits sur des questions diverses. La technologie de 5G aux accusations d’espionnage, en passant par Hong Kong ou encore les origines du covid-19.

Derniers articles

Related articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

error: Le contenu est protégé !!