Home Actualités Haïti-protestation : Les policiers de « Fantom 509 » réclament 25 000 gourdes sur leur carte de débit

Haïti-protestation : Les policiers de « Fantom 509 » réclament 25 000 gourdes sur leur carte de débit

by Jean Wedson FORTIL
2 mins read

25 000 gourdes sur leur carte de débit est la somme exigée par un groupe de personnes armé et encagoulé dénommé « fantom 509 » qui se réclame de la PNH, lors d’une manifestations de rues à Port-au-Prince, ce vendredi 20 novembre 2020. Au cours de ce mouvement de protestation, environ six (6) véhicules de matricule Service de l’Etat (SE) ont été incendiés.

Moins d’une semaine après le limogeage de Normil Rameau à la tête de la Direction Générale de la Police Nationale d’Haïti (DG-PNH) pour avoir tenté de faire passer les frais accordés aux plus de quatorze mille policiers de 10 à 20 000 gourdes sur leur carte de débit, un groupe de personnes armé et encagoulé dénommé « fantom 509 » qui se réclame de la PNH, gagne les rues de la capitale pour exiger aux autorités d’augmenter leur carte de débit à 25 000 gourdes.

https://youtu.be/ECaEajCd8AA

 

Selon les informations parvenues à notre rédaction, pas moins de six véhicules ont été incendiés lors de ce mouvement de protestation. Parmi ces véhicules incendiés, des véhicules de transport de marchandises ont été remarqués.

Signalons que des barricades de pneus enflammés ont été érigés à Lalue, Avenue Martin Luther King, Jean Paul II, entre autres, lors de ce mouvement.

You may also like

Leave a Comment

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

Actualité News

Voué aux grands reportages, à l’analyse et à la réflexion, Actualité News est un magazine d’affaires publiques en Haiti et l’une des grandes publication en Haïti.

Infolettre

Subscribe my Newsletter for new blog posts, tips & new photos. Let's stay updated!

Dernières Nouvelles

@2020 – All Right Reserved. Designed and Developed by INTNU

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter