Haïti -Insécurité : Manifestation à Port-au-Prince contre l’insécurité

spot_img

Plusieurs centaines de personnes ont manifestées ce lundi 9 novembre 2020 dans la capitale haïtienne contre l’insécurité qui fait rage. Au cours de cette journée de mobilisation, au moins deux véhicules immatriculés Service de l’État (SE) partent en fumée.

Sous l’initiative du mouvement «twòp atò» et d’autres structures de la vie nationale, une journée de mobilisation s’est tenue dans la capitale haïtienne contre l’insécurité grandissante. Au moins deux véhicules Service de l’État (SE) ont été incendiés.

Au cours de ce mouvement, les manifestants ont marché à travers plusieurs rues de la capitale. Des barricades, des pneus enflammés ont été remarqués à plusieurs endroits de la région métropolitaine. Un affrontement entre les manifestants et les forces de l’ordre qui essayaient d’enlever ces pneus ainsi que les barricades, a eu lieu à l’avenue Christophe.

Ces manifestants qui clament leur mécontentement à travers les rues, s’en prennent aux autorités gouvernementales. Ils réclament justice en faveur d’Éveline Sincère qui a été kidnappée, battue, violée puis assassinée.

Différentes figures ont pris part à ce mouvement. Selon André Raphaël, porte-parole de MOPOP, ce mouvement de protestation entamé par la société civile détermine le niveau de son implication dans le but de sortir le pays du chaos où il se trouve actuellement. Il invite la population toute entière à fouler le béton dans l’objectif de renverser le système, qui, d’après lui, n’a pas d’autres missions que de plonger le pays dans une situation d’extrême pauvreté.

Derniers articles

Related articles

error: Le contenu est protégé !!