Brutalité policière contre des journalistes: une enquête sera diligentée, annonce l’institution policière

spot_img

Plusieurs journalistes font l’objet d’attaque durant les derniers mouvements de protestation. Victimes par balle ou par coup de grenade de gaz lacrymogène, Les autorités, notamment celles de la Police Nationale d’Haïti (PNH), pointées du doigt. L’institution policière, par le biais de son porte-parole, l’inspecteur Garry Desrosiers, annonce l’ouverture d’une enquête sur les différents faits reprochés aux policiers.

Crédit: Page Facebook de la PNH

C’est lors d’une conférence à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), ce jeudi 11 février 2021, que M. Desrosiers a fait cette annonce. Soit environ 24 heures après la note de protestation de l’Association des Journalistes Haïtiens (AJH) qui a sollicité une enquête.

« Ayant pour mission de garantir l’ordre et la sécurité publique, le comportement des policiers à l’égard des journalistes peut affecter le moral de l’institution », relate Garry Desrosiers qui considère la presse comme partenaire de l’institution policière. Il en profite pour rappeler que la PNH ne va pas tarder sur cette enquête.

Signalons que l’ordre pour réaliser cette enquête a été donnée par le commandant en chef de la Police Nationale d’Haïti lors de sa visite à l’Inspection Générale de la PNH.

Derniers articles

Related articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

error: Le contenu est protégé !!