ACEEH dénonce la décision prise par la BRH sur l’exigence des transferts en gourde

spot_img

L’Association des Consommateurs Éclairés et Engagés d’Haïti (ACEEH) dénonce de toute leur force l’abus que les consommateurs subissent à cause de la décision prise par la Banque de la République d’Haïti (BRH) sur l’exigence des transferts en gourde. Selon ACEEH, l’État n’est pas assez fort pour maintenir une telle gestion de la gourde sans une évaluation complète du dollar américain.

Dans une enquête menée auprès de la population, ACEEH dit remarquer que le taux de référence fixé par la BRH pour la livraison des transferts ont toujours une différence d’augmentation d’environ dix gourdes par rapport aux taux que les consommateurs sont obligés d’acheter le dollar américain pour payer leur biens et services.

ACEEH constate aussi que la décision prise par le Ministère de Commerce concernant la vente des biens et services en gourde n’est non plus respectée.

ACEEH rappel que la population n’a pas de grands moyens économiques, grâce aux transferts de leurs amis et familles venant des pays étrangers, ils essaient de survivre.

ACEEH remarque que la décision de la BRH cause du tord à la population vivant déjà dans la misère. En ce sens, cette structure propose à la BRH d’annuler cette décision du paiement de transfert en gourde en attendant le remembrement de l’État sur la vente des produits en gourde.

Derniers articles

Related articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

error: Le contenu est protégé !!